Camino Update!!!

Hello everyone! (Francais en rose italics)

I am so sorry for having left you with no news this long. Usually when I travel I want to do nothing but write but this time is different. I spend all day thinking and imagining things while I walk alone that when I arrive at night, I don´t have the energy or want to write things. I am usually ready to shower and flop down on a bed with a delicious cafe con leche (coffee with milk/latte). I am now in Santo Domingo de la Calzada, a small town, but not the smallest that I have been in so far. I stayed here last night and am spending the day today because I am tired and want to give my foot a rest. The last 10 days have been filled with ups and downs. I hurt my right foot near the beginning and have been walking on it everyday since, making it difficult to go fast. I have walked with great people and have had lots of fun. It´s interesting when you leave for the Camino, you feel like it is absolutely a must that you finish the entire walk. In my mind it felt like a failure if I didn´t go to the end. Now that I am here, it is totally different. Some people are only here to walk for a couple of days, others a doing the entire way. Some take buses in between towns once every couple of days and others walk all the time. There is no right or wrong way to do the Camino and I am really happy that I understand this now. Everyone comes on the camino for a reason, and everyone on the camino will tell you this. When I left, I had no plan or idea of why I wanted to the do the camino, except that I wanted to do something physically challenging for myself. Now that I have walked over 200km in rain and sun with all different kinds of people I don´t feel like I need to finish the entire way. I am content to keep walking as the physical work is the easy part. It is finding a space in an albergue every night and getting to the next town on time that is starting to stress me out. I am having trouble enjoying my walk because I have to keep thinking ahead to the possibility of no space in an albergue and what I will do. So far the experience has been amazing, the scenic landscape of Spain, rolling hills, sharing a path with thousands of snails and slugs on a rainy day and meeting people that I think I will stay in touch with for the rest of my life. Perhaps, for me, walking was just a way of connecting with new people and giving me a refreshed look on life as I start a new chapter in a couple of weeks. For the moment, I am tempted to go back to Paris in a couple of days to collect my things and move to London. I can come back anytime to finish the camino, it will always be here. I realize now that it is not a race against myself and that I can do it however and whenever I want. Everyday is a new day and I will see tomorrow how I feel and then decide what I want to do. Some days I don´t feel like walking and others I get up in a hurry and feel like I could run the 27km to the next town. I just have to wait and see what kind of day tomorrow is 🙂 Thank you for all your lovely comments and emails, I love getting them and I promise that I think about all of you while I am walking. Stay in touch and see you soon!!! xoxo Katie

Bonjour à tous!

Je suis désolé de vous avoir laissé sans nouvelles si longtemps. Habituellement quand je voyage j´ai toujour envie d´écrire, mais cette fois c’est différent. Je passe toute la journée a penser et imaginer des choses quand je marche tout seul et que quand j’arrive le soir, je n’ai pas l’énergie ou l´envie d´écrire des choses. Je suis généralement prêt à prendre une douche et tomber sur mon lit avec un délicieux café con leche (café au lait / latte). Je suis maintenant à Santo Domingo de la Calzada, une petite ville, mais pas la plus petite que j’ai deja été. Je suis resté ici la nuit dernière et je passe la journée aujourd’hui parce que je suis fatigué et mon pied a besoin de se reposer. Les 10 derniers jours ont été remplis avec des hauts et des bas. Je me suis blessé le pied droit près du début et je marche tous les jours depuis et il est difficile d’aller vite. Je me suis promené avec des gens formidables et j’ai eu beaucoup de plaisir. Il est intéressant quand vous partez pour le Camino, vous vous sentez comme il est absolument indispensable que vous finisait le chemin. Maintenant que je suis ici, c’est complètement différent. Certaines personnes ne sont là que pour marcher pendant quelques jours, d’autres font le chemin en totale. Certains prennent le bus entre deux villes une fois tous les deux jours et d’autres sont à pied tout le temps. Il n’ya pas de bonne ou de mauvaise facons pour faire le Camino et je suis vraiment heureux que je le comprends maintenant. Tout le monde est sur le camino pour une raison. Quand je suis partie, je n’avais pas de plan ou une idée de pourquoi je voulais le faire le camino, sauf que je voulais faire quelque chose physiquement difficile pour moi. Maintenant que j’ai parcouru plus de 200 km sous la pluie et le soleil avec toutes les différentes sortes de gens, je sens moins le besoin de finir le chemin completement. Je suis content de continuer à marcher comme la parti physique est asser facile. Il s’agit de trouver un espace dans un albergue tous les soirs et se rendre à la prochaine ville a temps qui commence à me stresser. J’ai du mal à profiter de ma marche parce que je dois continuer à penser en avance à la possibilité de plus d’espace dans un albergue et ce que je ferai. Jusqu’à présent, l’expérience a été incroyable, le paysage pittoresque de l’Espagne, les collines, et rencontrer des gens que je pense que je vais rester en contact avec le reste de ma vie. Peut-être, pour moi, la marche était juste un moyen de se connecter avec de nouvelles personnes et de me donner un nouveau coup d’œil sur la vie avant que je commence un nouveau chapitre dans quelques semaines. Pour l’instant, je suis tenté de revenir à Paris dans quelques jours pour rassembler mes affaires et déménager à Londres. Je peux revenir à tout moment pour terminer le camino, il sera toujours là. Je réalise maintenant que ce n’est pas une course contre moi-même et que je peux le faire, cependant, et quand je veux. Chaque jour est un nouveau et je verrai demain comment je me sens pour décider ensuite ce que je veux faire. Certains jours, je n’ai pas envie de marcher et d’autres, je me lève tot et vite et je me sent comme si je pourrais courir les 27 km a la prochaine ville. Je dois juste attendre et voir quel genre de journée de demain va etre 🙂 Merci pour tous vos adorables commentaires et emails, je promets que je pense à vous tous, alors que je marche. Restez en contact et à bientôt! Katie xoxo