Day 1 and 2 – The Ascent

Hello!

I only have a moment to give you an update on my progress. Yesterday I left St Jean Pied de Port for Orisson which is only 8km away but is the steepest part of my entire month journey. It was a tough ascent and took a good 4 hours. Upon arriving I met a wonderful Irish girl, Eimer, who became my tent buddy for the night and walking buddy today.

The place that I stayed in last night in Orisson was a chalet style building with a sort of stepped backyard that had 5 or 6 tents in it on platforms. Each tent had 2 mattresses in it with big wooly blankets. It was really lucky that Eimer and I got along so well because it turned out to be a great time. The rest of the people at the stop were mostly from quebec, a few from France and the odd other country, however Canada was the dominant nationality.

We had a delicious group dinner of soup, pasta and meat and then Basque cake, which I had never had but is a very light cake with a delicious warm almond paste inside. It was just what we needed after our big day of climbing.

Today, we woke up at 6 30 and got our bags packed up. I have I think the smalled bag I have seen yet, and I am very thankful. We had a quick breakfast of toast and hot chocolate and then began to climb again. Today was 20km of gradual and some steep climbing in rocks and uneven grass. We were truly climbing the Pyrenees today and it felt like it.

The fog was so thick that we couldn´t see the people walking 10 feet  in front of us. Often we could hear voices or the jangle of a cowbell but see nothing. It was a bit eery and I was glad I was with someone. The mountains are breaktaking, despite the rain we had most of the day and all the fog.

Coming down the mountain into Roncesvalles, Spain, during the last hour was  tough because my legs were getting wobbly like Jello. As it got more gradual and flat it got better and finally we arrived in the teeny town we are staying in tonight.

The albergue/hostel is in a giant old monastery that they have converted into a brand new hostel. It is lovely and clean and has big comfertable mattresses. We are having the pilgrims menu for dinner as most people are and plan t0 be in bed early to get a very early start tomorrow.

(Pictures will be to come as I can´t upload at these computers)

Tomorrow is 27km on almost flat ground. My legs are ready and I can´t wait!!!

Je n’ai que quelques instants pour vous donner une mise à jour de mes progrès. Hier, j’ai quitté St Jean Pied de Port pour Orisson qui est à seulement 8 km, mais est la partie la plus dure de mon voyage d’un mois entier. C’était une ascension difficile et a pris un bon 4 heures. Dès mon arrivée, j’ai rencontré une fille merveilleuse irlandais, Eimer, qui est devenu ma copine de tente pour la nuit et  ma copine de marche aujourd’hui.

Le lieu que je suis resté la nuit dernière dans Orisson était un bâtiment de style chalet avec une sorte de cour en gradins qui avait 5 ou 6 tentes en sur des quais. Chaque tente avait 2 matelas avec de grandes couvertures laineux. C’était vraiment de la chance que Eimer et moi s’entendais si bien. Le reste des gens à l’arrêt ont été majoritairement du Québec, un peu de la France et deux ou trois autres de tous partout, mais le Canada etait la nationalité dominante.

Nous avons manger un dîner en groupe délicieuse de soupe, des pâtes et la viande et du gâteau basque, que je n’avais jamais eu, mais est un gâteau très léger avec une pâte d’amande chaude à l’intérieur. C’était exactement ce que nous avions besoin de après notre grosse journée d’escalade.

Aujourd’hui, nous nous sommes réveillés à 6 30 pour preparer les sacs. Je pense que mon sac  est le plus petit que j’ai encore vu, et je suis très contente pour ca. Nous avons eu un petit déjeuner rapide de pain grillé et de chocolat chaud, puis a recommencé sur le chemin grimpant. Aujourd’hui a été une journee de 20 km de montée dans des roches et l’herbe inégale. Nous faisons vraiment l´escalade des Pyrénées aujourd’hui.

Le brouillard était si épais qu’on ne pouvait pas voir les gens marcher 10 pieds en devant de nous. Souvent, nous avons pu entendre des voix ou le bruit d’une cloche de vache, mais ne voyez rien. C’était un peu étrange et je suis heureuse que j’étais avec quelqu’un. Les montagnes sont genial, malgré la pluie nous avons eu la plupart de la journée et toute la brume.

En descendant la montagne dans Roncevaux, en Espagne, au cours de la dernière heure a été difficile parce que mes jambes devenaient moue comme du Jello. Comme ça devenait de plus progressive et plat, il s’est amélioré et finalement nous sommes arrivés dans la ville minuscule on reste ce soir.

L’albergue / auberge se trouve dans un monastère vieux géant qu’ils ont converti en auberge toute neuve. Il est beau et propre et a de grands matelas comfortable. Nous alons manger le menu pèlerins pour le dîner que la plupart des gens vont faire et le plan c´est d´être au lit tôt pour pouvoir commencer très tôt demain .

(Les photos seront à venir comme je ne peux pas télécharger à ces ordinateurs)

Demain, c’est 27 km sur un terrain presque plat. Mes jambes sont prêts et j´ai hate!

 A bientot

Advertisements